... (© ScoopDyga)
En bref - 15.01.2022

Cornulier : Florida Sport sera montée par David Thomain

Àune semaine du Prix de Cornulier, les contours du peloton des prétendants à la succession de Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) se précisent de mieux en mieux, alors que la clôture des engagements est fixée à 9 heures lundi. La tenante du titre va se présenter dans la même configuration que l'an dernier à savoir qu'elle n'aura pas couru depuis la Q#5 des Prix d'Amérique Races ZEturf. Cette semaine, on a donc appris que Fantaisie (Un Mec d'Héripré), qui a décroché sa qualification en remportant le Prix du Calvados (Gr. 2) serait montée par Yoann Lebourgeois puisque François Lagadeuc, son habituel jockey, a confirmé son premier choix, à savoir monter Feliciano (Ready Cash). Lauréate impressionnante du Prix Yvonnick Bodin (Gr. 3), Florida Sport (Tornado Bello) sera au départ, elle qui n'a débuté dans la spécialité qu'au mois de septembre dernier. Son entraîneur, Charles-Antoine Mary, a confirmé qu'elle sera montée par David Thomain, un temps prévu sur Délia du Pommereux (Niky) avant que les plans prévus pour celle-ci ne changent) et qui suppléera donc Mathieu Mottier, qui était jusque-là son pilote en pros, retenu sur Gladys des Plaines (Opus Viervil).

Un retour du Salon des Etalons du Lion

Huit haras trotteurs ont tenu un stand ce samedi au salon des Etalons du Lion. Pour Marion Richard, du Haras de Brassé (Sarthe), il est question de retrouvailles : "Il y a incontestablement une dimension plaisir de retrouver des éleveurs et d'autres étalonniers confrères. L'organisation a été parfaite et la mixité trot/galop est à mes yeux un plus. Evidemment, on peut juste trouver l'affluence un peu juste."
"882 personnes au total ont été comptabilisées ce samedi, nous apprend Nelly de la Guillonnière, l'une des organisatices du salon. C'est sans doute inférieur à 2020, la précédente édition en présentiel, où nous avions un total de 750 entrées mais sans compter les étalonniers et les exposants. Compte tenu de la période que nous traversons, nous sommes satisfaits de cette affluence." Pour Cathy Mary, du Haras de la Potardière (Sarthe), "l'organisation s'est montrée à la hauteur avec un total respect des gestes barrières et du protocole sanitaire. La convivialité n'était pas la même sur les stands et les allées avec l'interdiction de servir des boissons par exemple mais c'est à ce prix que ce salon a pu se tenir".
Au total, sept étalons trotteurs sont passés sur le ring du Salon (Quarlos étant absent après avoir toussé ces dernières heures) sur la soixante d'étalons présentés - les autres étant des galopeurs.

"Les deux premières qualifs, c'était des Prix d'Amérique !"

C'est la phrase du jour signée Bertrand Le Beller au micro de Stéphane Mons sur Equidia au moment d'évoquer Diable de Vauvert (Prince d'Espace) au départ demain du Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #6 - Prix de Belgique. "Au regard des chronos, mon cheval n'a pas fait de contre-performance et on croise les doigts pour se qualifier d'autant que le niveau est légèrement inférieur cette fois" a-t-il ajouté avant de préciser à nouveau : "Mais je le redis, son grand objectif, c'est le Prix de Paris."

A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite