... ©Aprh
Actualité - 15.01.2022

Hohneck s'impose en futur prétendant au podium américain

Déjà très convaincant dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #3 - Critérium Continental, Hohneck (Royal Dream) se montre souverain dans le Prix de Croix (Gr.2) ce samedi à Vincennes. À deux semaines du Prix d'Amérique Legend Race, il pose définitivement sa candidature au podium de l'Amérique. Voire mieux encore !

En tout cas, sur un podium, il y a trois marches, dont la plus haute. Et rien ne semble impossible à l'heure actuelle pour le protégé du trio Guay/Allaire/Lagadeuc. Comme on dit aujourd'hui, c'est bien simple, Hohneck coche toutes les cases.

1. Son talent intrinsèque
En vingt-huit sorties publiques, Hohneck a fini vingt-cinq sur notre fameux podium dont quatorze fois sur la plus haute marche. Au plus haut niveau, hormis un échec dans le Critérium des 3 ans, il a fini 3ème du Critérium des 4 ans et a donc remporté le Critérium Continental. Aujourd'hui, il est au sommet de sa promotion de 2017 et il lui revient donc de défier ses aînés dans la plus grande course. Il a assez de classe pour les regarder en face.
2. Sa grande maniabilité
On le sait dans un Prix d'Amérique, il faut savoir se sortir des mauvais coups potentiels. S'il faut compter parfois sur un peu de chance, celle-ci ne pèse pas lourd face à l'une des grandes qualités du trotteur moderne : la maniabilité. Hohneck la possède dans son arsenal de champion comme le prouve encore la course du jour dans laquelle il aurait pu être contrarié par les nombreux changements de rythme (et parfois de ligne).
3. Sa boîte de vitesses
La maniabilité c'est bien, les changements de vitesse c'est encore mieux. Et quand vous possédez les deux, alors là tout est permis. Le protégé de Philippe Allaire a produit encore aujourd'hui plusieurs accélérations dont une dernière fulgurante entre les 200 et 100 derniers mètres passant d'après les données Tracking du pied d'1'10''1 à celui d'1'05''9. Vous avez dit coup de reins ?
4. La marge
Hohneck était aujourd'hui présenté plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs. Dans quinze jours il sera déferré des quatre pieds et un autre artifice pourra être actionné quand aujourd'hui il n'a servi à rien : "Je n'ai même pas débouché les oreilles et il s'est baladé" pour François Lagadeuc.
5. François Lagadeuc
Le dernier atout dans le jeu d'Hohneck est son driver François Lagadeuc, devenu un membre honoraire du TOP-10, complètement en phase avec son cheval, oscillant entre admiration et confiance absolue. Il expliquait après course au micro d'Equidia : "L'important c'est le cheval : plus il court, meilleur il est, il est de moins en moins froid. C'est vraiment une bonne préparation. Pour son moral, c'est très très bien."
--
Voilà donc pour les cinq bonnes raisons de croire en Hohneck dans le Prix d'Amérique 2022 : ses rivaux, qu'ils soient en piste demain dans la Q#6 ou confortablement dans leur box, sont prévenus !

Hooker Berry (Booster Winner) est encore bon deuxième d'Hohneck après avoir été malchanceux et fautif dans la plaine alors que Sayonara (Donato Hanover) a de nouveau été bonne pour finir 3ème. Le 30 janvier, elle visera le Prix Bold Eagle - Sulky World Cup 5 Ans (Gr.1).

ci-dessous en photo (colonne de gauche) : le premier produit d'Hohneck né cette semaine et issu de Belle de Cerpi à l'élevage des Castelets

7e | PRIX DE CROIX
Att - 2850 m - Groupe 2 - 120 000 €
HOHNECK 1'13"6
Royal Dream x Caranca (Ready Cash)
Driver : F. Lagadeuc - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Hooker Berry 1'13"8 Booster Winner x Osaka Berry
3e Sayonara (swe) 1'13"9 Donato Hanover x Moviestar
4e : Hokkaido Jiel - 5e : Bleff Dipa - 6e : Hastronaute - 7e : Fascination (den)

D'où vient-il ?

C'est un euphémisme d'écrire qu'Hohneck est bien né ! Issu du croisement de Royal Dream 1'10'' avec une fille de Ready Cash 1'10'', soit le jumelé gagnant du Prix d'Amérique 2013, à l'origine aussi de Havana d'Aurcy, la lauréate du Critérium des Jeunes, il est le premier produit de Caranca 1'14'' (quatre victoires et 53.120 €). Caranca est, tout bonnement, la propre soeur des classiques Dawana 1'10'' et Gotland 1'11''.

Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Royal Dream 1'10''7 Guilty Of Love 1'17''1
Ida Bourbon Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
HOHNECK Ocre Et Verte 1'17''1
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Caranca 1'14''5 Kidea 1'18''2
Sanawa 1'13''0 Jeanbat du Vivier 1'10''3
Himalayenne 1'19''0
©élevageCasteletsLe premier produit d'Hohneck né cette semaine : quand tu fais l'actualité jusqu'au bout !

A voir aussi :
...
Le Conseil d'Administration de LeTROT annonce 290 M€ d'encouragements en 2023

Ce mercredi matin 8 janvier, s’est tenu le premier Conseil d’Administration de l’année de la société LeTrot. Le CA a annoncé une enveloppe de 290 millions d'euros d'encouragements pour 2023. Parmi les projets en cours, celui de la ...

Lire la suite
...
Un Prix Ephrem Houël très paritaire

Le peloton du Prix Ephrem Houël (Gr.2), à l'affiche de samedi à Vincennes, réunit 13 partants avec une forme de parité entre les femelles (7) et les mâles (6) de 4 ans. Seul entraîneur doublement représenté, Thierry Duvaldestin a validé Jeegha ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire choisit Beads dans le Prix de France Speed Race

La déclaration des montes ce mercredi apprend que Jean-Michel Bazire se mettra au sulky de Beads (Archangel), dimanche dans le Prix de France Speed Race (Gr.1), et confiera Hooker Berry (Booster Winner) à son fils Nicolas. Le premier reste sur ...

Lire la suite
...
À la rencontre des acteurs
les plus efficaces de l'hiver

Le meeting d'hiver de Vincennes entre dans sa dernière période. Dans moins d'un mois, le rideau se baissera sur l'édition 2022/2023. Si les têtes de liste ont déjà été largement identifiées, Jean-Michel Bazire chez les ...

Lire la suite