... (© APRH)
Résultat de course - 16.01.2022

Diamant de Tréabat, nettement un ton au-dessus

Sans dénigrer l'opposition, il courait contre ses enfants.
Clément Frecelle sur Equidia Racing

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient pas forcément des atouts dans son jeu. Le résultat l'a prouvé.

Treize n'est pas nécessairement un chiffre qui porte malheur. Diamant de Tréabat (Kuadro Wild), qui partait à la conquête d'une treizième victoire ce dimanche dans ce Groupe 3, l'a démontré en remportant l'une de ses plus faciles victoires à ce niveau. Intercalé entre deux futurs prétendants au Prix de Cornulier, Florida Sport (Tornado Bello) et Freeman de Houelle (Vigove), lors de sa précédente course à ce niveau, le fils de Kuadro Wild n'avait pas de rivaux de cette dimension ce dimanche. "Sans dénigrer l'opposition, il courait contre ses enfants", résume à ce sujet son jockey Clément Frecelle sur l'antenne d'Equidia Racing. Pour autant, et malgré son l'expérience de son partenaire, le jockey mayennais rappelait avant la course que Diamant de Tréabat n'était ni un grand débouleur, ni un très grand vireur. En course, le pensionnaire de Pascal Monthulé a démontré tout le contraire ou presque. Il est vrai que son entourage avait fait en sorte qu'il s'élance mieux qu'à l'accoutumée, ce qui a le cas puisqu'il s'est tout de suite retrouvé aux avant-postes et a pu dès lors faire ce que son jockey a voulu : "Pascal (Monthulé) avait dû le travailler en conséquence. On a aussi allongé la martingale et on l'a enrêné un peu plus , détaille le jockey vainqueur. Je l'avais réveillé également au canter."

D'où vient-il ?

Premier des deux seuls produits de sa mère Sud Africa (7 800 €), il est le seul qualifié et vainqueur. Diamant de Tréabat porte les couleurs de son entraîneur Pascal Monthulé qui le possède en association avec son éleveur Jean-Pierre Gicquel et Henri Béasse. L'arrière grand-mère Unité du Verger (placée) compte dans sa descendance Pétille (148 180 €) et Dream du Roussoir (134 240 €). Elle est surtout l'aïeule de la classique Renommée d'Obret (739 762 €), d'où Gloria d'Obret (67 750 €).

9e | PRIX DJERID
M - 2200 m - Groupe 3 - 90 000 €
DIAMANT DE TREABAT 1'12"8
Kuadro Wild x Sud Africa (Urfist des Pres)
Jockey : C. Frecelle - Entraîneur : P. Monthule
Propriétaire : P. Monthule - Eleveur : J. P. Gicquel
2e Chalimar de Guez 1'13"2 Nahar de Beval x Phebe de Guez
3e Gospel Pat 1'13"3 Uriel Speed x Namorosa
4e : Flamboyant Blue - 5e : Boston Terrie - 6e : Best Of Bourbon
A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite