...
En bref - 16.01.2022

M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé de nouveau quelques jours en rééducation, conséquence de sa chute du 17 décembre. "Il faut que je me remette en position course mais ça va physiquement, nous a-t-il confié dimanche à Vincennes. J'ai travaillé pas mal le souffle et le cardio, j'ai gardé du muscle. Vu ce que j'ai fait durant ma rééducation, je ne suis pas inquiet pour recourir au monté. Il y a eu un déchirement osseux, donc tout n'est pas consolidé à 100 %, mais l'endroit impacté ne va pas influencer grand-chose sur ma position à cheval." Quand compte-t-il justement remonter à cheval ? "Le matin à l'entraînement. Je préfère aller directement sur la "belle" avec ma jument, d'autant que ce sera sûrement l'une de mes dernières courses au trot monté. Je ne vais pas insister longtemps dans la spécialité, ce qui était déjà prévu avant la chute." Vainqueur à cinq reprises du Prix de Cornulier, Matthieu Abrivard veut se montrer confiant à l'approche du rendez-vous : "Les dernières sorties de la jument sont un peu en demi-teinte mais Junior (Guelpa) trouve qu'elle est bien et je lui fais confiance. "Bahia" n'a pas recouru au monté depuis sa victoire de l'an dernier mais on y va confiant".

L'agenda de la semaine

Cette semaine va se dérouler au rythme de l’actualité du Prix de Cornulier (Gr. 1), l’affiche de la réunion de dimanche à Vincennes.
Lundi 17 : alors que Bordeaux est en CSI, la seule autre réunion du jour est en Premium à Lyon-La Soie. En début de matinée, on connaîtra liste des engagés du Cornulier.
Mardi 18 : deux réunions Premium au programme à Toulouse et à Vincennes. Dans le Sud-Ouest, les visiteurs Détroit Ace (Texas Charm) et Day de Bellouet (Timoko) devraient jouer un premier rôle dans l’épreuve principale. En région parisienne, l’invaincue en deux courses Junon du Léard (Briac Dark) tentera d’affirmer son leadership naissant sur les femelles de sa génération au monté dans le Prix de Montreuil.
Mercredi 19 : direction Agen pour la première des deux réunions Premium où l’on reverra notamment avec intérêt Jolissima (Célébrissime), qui vient d’ouvrir son palmarès dans un bon style à Toulouse. En fin d’après-midi, Marseille-Vivaux prendra le relais. Dans la matinée auront été enregistrés les premiers forfaits du Prix de Cornulier.
Jeudi 20 : à la-mi-journée, on connaîtra la liste des partants du Prix de Cornulier 2022. Les hippodromes de Cagnes-sur-Mer et de Vincennes seront en activité, tous deux en Premium. Le quatre pourrait être le chiffre du jour, c’est en tout cas un point commun entre Fakir du Ranch (Rockfeller Center) et Hip Hop Haufor (Up And Quick) qui chercheront chacun à remporter leur quatrième succès de suite.
Vendredi 21 : Mauquenchy et Vincennes sont les deux réunions Premium.

Léo Abrivard : première comme entraîneur

Vendredi, Léo Abrivard présentait comme entraîneur (lire ici) son premier partant à Vincennes avec Jaguar du Gîte (Tabriz du Gîte), qui se classait bon deuxième pour l'écurie de Georges Lelièvre dont il a la responsabilité. Le fils cadet de Laurent Abrivard n'aura pas dû attendre longtemps avant de signer son premier succès avec cette nouvelle casquette. Encore placé samedi à Angers, Léo Abrivard a mené au succès dimanche à Vincennes avec Héroïne du Gîte (Tabriz du Gîte), en trouvant l'ouverture à la corde dans la phase finale. La réussite pour Léo Abrivard était au rendez-vous ce dimanche puisqu'il s'est imposé une demi-heure en appliquant la même tactique avec Ile Déserte (Oiseau de Feux).

A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite