... © Aprh
En bref - 19.01.2022

On rejouera en bonne part le Prix de Vincennes dans le Prix de Pardieu

Six des dix partants du Prix de Pardieu (Gr.2), samedi à Vincennes, ont participé au Prix de Vincennes (Gr.1), le 26 décembre dernier. Et parmi cette dizaine, il y aura celle qui a été consacrée dans le Groupe 1 Idéale du Chêne (Bird Parker). Elle n'aura pas sur sa route cette fois sa dauphine du Vincennes, Inès des Rioults (Carat Williams), absente de marque, mais d'autres protagonistes du haut niveau de sa génération dont les incontournables Ici C'Est Paris (Dollar Macker) et Indigo du Poret (Dollar Macker), respectivement cinquième et troisième du Prix de Vincennes.
Deux fois gagnante durant le meeting parisien, Inès d'Hermès (Scipion du Goutier) va découvrir la catégorie samedi.

La forme Brossard père et fils

Les succès s'enchaînent pour l'entraîneur Denis Brossard et son fils Nicolas comme driver. Ce dernier a signé deux succès (pour deux montes) mardi à Toulouse : un avec un représentant de l'effectif familial, Hermès Angel (Repeat Love), et un autre pour le compte de l'entraîneur Simon Laloum (et pour les couleurs du père de ce dernier, Alain) grâce à Fred de Piencourt (Quartz de Faël). Nicolas Brossard en est déjà à trois victoires cette année alors que son compteur affiche un total de 31 titres. Après des débuts en 2019, il a signé sa meilleure saison en 2021 avec 17 marques.
Le constat de la forme vaut aussi pour Denis Brossard. L'entraîneur installé dans les Charentes a égalé son record de victoires l'an dernier (50) et signé son meilleur cumul d'allocations avec 720.000 € sur l'année. Fabiarelle (Magnificent Rodney) s'est imposée ce mercredi dans les rangs des amateurs sous la main de sa belle-fille Léa Lizée et porte à quatre son nombre de victoires de 2022. Un début d'année d'ores et déjà réussi.

Enchères : la première vente américaine de l'année en hausse

La vente mixte d'hiver de Tattersalls organisée à Meadowlands lundi a affiché des indicateurs en hausse. 90 lots (trotteurs et ambleurs confondus) ont été vendus à un prix moyen de 47.259 $ (+14 % sur 2021). Le top price chez les trotteurs a été réalisé à 240.000$ par Swift Swanda 1'10 (Swan For All), une jument de 4 ans titulaire de 14 victoires et 452.055 $ de gains. À noter qu'une part de Muscle Hill a fait afficher 122.000 $.

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite