...
Résultat de course - 22.01.2022

Joyful Diva apprend vite

Joyful Diva (Sam Bourbon) restait sur trois places de deuxième, cherchant sa course. Or, elle l'a trouvée dans cette belle compétition pour pouliches, ouvrant le programme du jour. Après avoir attendu, la partenaire de Franck Ouvrie a placé une superbe accélération dans le tournant final, dépassant toutes ses rivales par l'extérieur et filant au poteau, tandis que la grande favorite, Joke (Dollar Macker), qui l'avait pourtant devancée la fois dernière, ne pouvait qu'arbitrer le duel pour la deuxième place, à distance. Ayant effectué les derniers cinq cents mètres sur le pied de 1'10'', Joyful Diva est estimée par son entraîneur, Jarmo Niskanen, ainsi qu'il s'en est ouvert sur Equidia, déclarant, en substance : " On essaie de la faire patienter, de lui apprendre à venir de derrière. Elle a su rester calme, n'a pas tiré et a fait valoir sa capacité à accélérer au bon moment. Elle comprend ce qu'on lui demande. C'est une vraie bonne pouliche, que j'ai co-élevée avec son propriétaire, M. Arslan. Je suis heureux pour lui, car il a eu un mauvais passage avec les chevaux et, là, il retrouve un élément de choix. " Pointons que la mère de Joyful Diva provient du fameux croisement à succès Ready Cash-Coktail Jet et que sa grand-mère, Quabila, montra une valeur semi-classique à 2 et 3 ans.

Happy Valley, reçue quatre sur quatre

Où s'arrêtera Happy Valley (Royal Dream)? En un coup de reins, à la distance, elle laisse sur place ses deux principales rivales, Halicia Bella (Bold Eagle) et Hurella (Offshore Dream), au sulky de laquelle Jean-Michel Bazire avait pourtant, intuitivement, cherché son salut dans la fuite... Toujours est-il que c'est la cinquième victoire consécutive de la protégée de Jean-Philippe Dubois et la quatrième du meeting, ce qui la place sur le même plan que Hip Hop Haufor et Idéal du Pommeau. En quinze courses, elle a gagné neuf fois. Effectuant ici ses derniers cinq cents mètres sur le pied de 1'06'' et fractions, elle impressionne et confirme que ses limites actuelles sont inconnues. Elle est, en outre, aussi bien née qu'elle est bonne, en tant que soeur utérine des semi-classiques Tag Wood, Rockfeller Center, Brooklyn Bridge et A Mysterious Love.

1ère | PRIX DE MAISONS-LAFFITTE
Att - 2175 m - Course A - 50 000 €
JOYFUL DIVA 1'14"6
Sam Bourbon x Cash Diva (Ready Cash)
Driver : F. Ouvrie - Entraîneur : J. Niskanen
Propriétaire : J. Arslan - Eleveur : J. Arslan
2e Joke 1'14"9 Dollar Macker x Pardinia
3e Jeffersonia Mag 1'14"9 Jag de Bellouet x Ciperla Mag
4e : Joyce Beauty - 5e : Junon - 6e : Joy To Gis - 7e : Jasmine d'Ouilly



5e | PRIX D'AGEN
Att - 2700 m - Course B - 51 000 €
HAPPY VALLEY 1'14"4
Royal Dream x Mysterious Valley (Goetmals Wood)
Driver : J-P Dubois - Entraîneur : Ph. Moulin
Propriétaire : Ec. Victoria Dreams - Eleveur : J-P Dubois
2e Halicia Bella 1'14"5 Bold Eagle x Talicia Bella
3e Hurella 1'14"5 Offshore Dream x Urella
4e : Highness Quick - 5e : Harley de Guez - 6e : Harley de Laumac - 7e : Hunter Valley
A voir aussi :
...
Kel Air d'Eole : le souffle des progrès

Déjà bon vainqueur à Enghien fin mars, KEL AIR D'EOLE (Canadien d'Am) monte d'un cran en remportant ce Prix Miriam (course C). D'autant qu'il le fait à la manière des forts, lui qui a toujours été au contact des premiers ...

Lire la suite
...
Les 4 et 5 ans dans les Etriers Qualifs 1 vendredi

Les meilleurs 4 et 5 ans seront en piste vendredi à Vincennes, dans le cadre du Prix René Palyart - Etrier 4 Ans Q1 (Gr.2) et du Prix Louis Forcinal - Etrier 5 Ans Q1 (Gr.2). Ils seront 10 dans l'épreuve des 4 ans qui permettra ...

Lire la suite
...
Lerika du Chêne en pensant à Elea Madrik

Dans nos radars depuis sa qualification (1 étoile), LERIKA DU CHENE (Follow You) confirme ses débuts victorieux au Croisé-Laroche en s'imposant ici pour ses premiers pas parisiens. Dans une course qui aurait pu être piège, la pouliche d'Yvonne ...

Lire la suite
...
Rémi Boucret,
l'éleveur pas comme les autres

En l’espace de trois décennies, il a construit un élevage impressionnant. Les Bello et Bella de Rémi Boucret sont partout et brillent avec une rare constance. L’éleveur sarthois a accédé au podium national en 2020, à la ...

Lire la suite