... ©Hippodrome de Laval
Résultat de course - 02.10.2020

Elixir de Crennes, ombre est lumière

C’est grâce au travail de toute l’équipe, et de Jennifer Boulaire qui doit être bien émue à l’heure qu’il est.
Erno Szirmay

En signant un troisième succès depuis le 10 juillet, Elixir de Crennes poursuit sur sa lancée estivale. Et rend le plus beau des hommages à ceux qui oeuvrent en coulisses pour qu’il s’épanouisse en piste.

L’été a beau être officiellement terminé depuis dix jours, cela ne semble pas freiner les ardeurs d’Elixir de Crennes (Love You). Vendredi à Laval, le coup de reins dévastateur du 6 ans entraîné par Erno Szirmay a encore été décisif. Dans un lot de « chevaux parisiens », le représentant de l’Écurie du Haras de Crennes - cher à la famille Mascle qui l’a élevé – signe sa troisième victoire. Pieds nus cette fois, il devance un bon Edjo du Mont qui n’a pu le contrer dans la ligne droite. Une nouvelle prestation de qualité, bouclé sur le pied de 1’14’’4, pour ce trotteur qui n’est plus descendu du podium depuis le 10 juillet (six sorties). « Il fait une super saison, confirme Erno Szirmay. C’est grâce au travail de toute l’équipe, et de Jennifer Boulaire qui doit être bien émue à l’heure qu’il est. C’est elle qui s’en occupe, c’est la deuxième maman du cheval. C’est son travail et celui de toute l’équipe qui est récompensé. C’est aussi celui du cheval qui a bien travaillé. »

S’il s’impose là dans sans donner du fil à retordre à son pilote, Elixir de Crennes se montre aussi parfois un peu « farceur », comme il l’avait fait début juillet à Pornichet. Fautif puis remis au départ, il était revenu gagner après avoir perdu près de quarante mètres. « Il m’a refait la même chose à Nort-sur-Erdre il y a 2 courses (troisième, ndlr), fait remarquer Erno Szirmay. Je croyais que c’était moi donc j’ai corrigé le tir. Pour une fois, il ne m’a pas « blousé » (sic). Il a fait sa valeur. J’espère qu’on va faire un bon hiver. » Rien de mieux que le mâchefer sombre de Vincennes pour faire ressortir la lumière de toute une équipe et d’un élevage maison…

D'où vient-il ?

Fils de Love You portant le label « de
Crennes », Elixir de Crennes est le
septième produit de Jet Set de Crennes (128 862 € - lauréate de 11
courses), la mère également de
Verso de Crennes (248 240 €) et
d'Accord de Crennes (114 780 €).

4e | PRIX GABRIEL SANDRIN
Att - 2850 m - Course E - 18 000 €
ELIXIR DE CRENNES 1'14"4
Love You x Jet Set de Crennes (Battling Joe)
Driver : E. Szirmay - Entraîneur : E. Szirmay
Propriétaire : E. H. d. Crennes - Eleveur : M. Mascle
2e Edjo du Mont 1'14"6
3e Espoir du Noyer 1'14"6
4e : Equin d'Avril - 5e : Ermes de Corday - 6e : Espoir du Gite - 7e : Elixir du Bocage
A voir aussi :
...
Iermont : nouvelle méthode,
nouvelle victoire

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ...

Lire la suite
...
Florian Desmigneux fait
briller Ego Turgot

Au terme d'une course menée avec beaucoup d'à-propos Florian Desmigneux mène au succès Ego Turgot (Sancho Turgot), trotteur de qualité mais pas de tous les jours.

Lire la suite
...
Godfather dans un
temps record pour un 5 ans

Labellisé course B, le Prix de Toulon a souri à l'Écurie Louis Baudron qui signe le jumelé gagnant bien que le favori Faithful soit resté en rade, disqualifié. Mais Godfather a lui brillé, faisant afficher un top-chrono.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite