... ©Hippodrome de Laval
Résultat de course - 02.10.2020

Elixir de Crennes, ombre est lumière

C’est grâce au travail de toute l’équipe, et de Jennifer Boulaire qui doit être bien émue à l’heure qu’il est.
Erno Szirmay

En signant un troisième succès depuis le 10 juillet, Elixir de Crennes poursuit sur sa lancée estivale. Et rend le plus beau des hommages à ceux qui oeuvrent en coulisses pour qu’il s’épanouisse en piste.

L’été a beau être officiellement terminé depuis dix jours, cela ne semble pas freiner les ardeurs d’Elixir de Crennes (Love You). Vendredi à Laval, le coup de reins dévastateur du 6 ans entraîné par Erno Szirmay a encore été décisif. Dans un lot de « chevaux parisiens », le représentant de l’Écurie du Haras de Crennes - cher à la famille Mascle qui l’a élevé – signe sa troisième victoire. Pieds nus cette fois, il devance un bon Edjo du Mont qui n’a pu le contrer dans la ligne droite. Une nouvelle prestation de qualité, bouclé sur le pied de 1’14’’4, pour ce trotteur qui n’est plus descendu du podium depuis le 10 juillet (six sorties). « Il fait une super saison, confirme Erno Szirmay. C’est grâce au travail de toute l’équipe, et de Jennifer Boulaire qui doit être bien émue à l’heure qu’il est. C’est elle qui s’en occupe, c’est la deuxième maman du cheval. C’est son travail et celui de toute l’équipe qui est récompensé. C’est aussi celui du cheval qui a bien travaillé. »

S’il s’impose là dans sans donner du fil à retordre à son pilote, Elixir de Crennes se montre aussi parfois un peu « farceur », comme il l’avait fait début juillet à Pornichet. Fautif puis remis au départ, il était revenu gagner après avoir perdu près de quarante mètres. « Il m’a refait la même chose à Nort-sur-Erdre il y a 2 courses (troisième, ndlr), fait remarquer Erno Szirmay. Je croyais que c’était moi donc j’ai corrigé le tir. Pour une fois, il ne m’a pas « blousé » (sic). Il a fait sa valeur. J’espère qu’on va faire un bon hiver. » Rien de mieux que le mâchefer sombre de Vincennes pour faire ressortir la lumière de toute une équipe et d’un élevage maison…

D'où vient-il ?

Fils de Love You portant le label « de
Crennes », Elixir de Crennes est le
septième produit de Jet Set de Crennes (128 862 € - lauréate de 11
courses), la mère également de
Verso de Crennes (248 240 €) et
d'Accord de Crennes (114 780 €).

4e | PRIX GABRIEL SANDRIN
Att - 2850 m - Course E - 18 000 €
ELIXIR DE CRENNES 1'14"4
Love You x Jet Set de Crennes (Battling Joe)
Driver : E. Szirmay - Entraîneur : E. Szirmay
Propriétaire : Ec. Hs. de Crennes - Eleveur : M. Mascle
2e Edjo du Mont 1'14"6 Niky x Razzia de Vive
3e Espoir du Noyer 1'14"6 Coktail Jet x Une Et Indivisible
4e : Equin d'Avril - 5e : Ermes de Corday - 6e : Espoir du Gite - 7e : Elixir du Bocage
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite