... ©Hippodrome de Laval
Résultat de course - 02.10.2020

Goméra, la victoire de la terre

La mère est une pure origine française, le père est Séduisant Fouteau, né en Mayenne. On défend notre terre…
Loïc Chaudet sur Equidia

Disqualifiée en dernier lieu, Gomera renoue avec le succès dans cette épreuve pour 4 ans qualificative à Le Trot Open des Régions. Entraînée en Mayenne, elle offre un quinzième succès cette année à son metteur au point, tout en faisant briller l’élevage Desmontils.

Si Loïc Chaudet réalise sa meilleure année (en termes de victoires) depuis son installation en tant qu’entraîneur il y a deux ans, il le doit aussi à Gomera (Séduisant Fouteau). En renouant avec le succès vendredi à Laval, la représentante de Bernard Desmontils franchit pour la cinquième fois le poteau en tête en neuf sorties. Elle offre ainsi un quinzième gagnant à son entraîneur-driver cette année : « J’aurais bien pris une bonne place en partant, mais mes collègues étaient très nerveux ; ils sont donc partis très vite, explique Loïc Chaudet au micro d’Equidia Racing. J’avais un peu de mal pendant les 700-800 premiers mètres. Après, ça s’est calmé un peu, puis Karl Champenois (avec Golden Glory, ndlr), qui avait une bonne chance, est venu. Je me suis mis dans son dos et ça a été facile. »

Fille de l’étalon mayennais Séduisant Fouteau, Gomera reste maîtresse sur ses terres, elle qui est entraînée à Saint-Pierre-La-Cour, à 25 kilomètres de l’hippodrome de Bellevue-la Forêt. Homme de confiance de Bernard Desmontils depuis 40 ans, Loïc Chaudet a trouvé sa place dans la colonne des entraîneurs depuis 2018. Avec Gomera, il tient là « une bonne jument qui dure » : « La mère (Orfraie), ajoute-t-il, est une pure origine française, le père est Séduisant Fouteau, né en Mayenne. On défend notre terre (rires). C’est bien ! La jument va bien progresser. Je pense qu’elle aura les allures pour aller monté mais je vais attendre encore un peu. Elle a eu des petits problèmes l’an dernier. Elle a fait un bel été. On va voir comment ça va se présenter... »

D'où vient-elle ?

Élevée en Mayenne par son propriétaire, Bernard Desmontils. Elle est le sixième produit de sa mère, Orfraie (139.320 €), une fille de Rêve d’Udon titulaire de 12 victoires. Elle a également pour sœur utérine Fleur d’Oranger (57 260 €) et la 2 ans Isere (pas encore qualifiée), qui est par Ready Cash.

2e | PRIX CREDIT MUTUEL
Att - 2850 m - Course E - 16 000 €
GOMERA 1'15"7
Seduisant Fouteau x Orfraie (Reve d'Udon)
Driver : L. Chaudet - Entraîneur : L. Chaudet
Propriétaire : B. Desmontils - Eleveur : B. Desmontils
2e Galine Erca 1'16"
3e Golden Glory 1'16"1
4e : Glory Mesloise - 5e : Gazetta de Lou - 6e : Good Girl Marceaux - 7e : Girly Victory
A voir aussi :
...
Hugo Abergs Memorial :
le sprint royal scandinave

C'est le grand événement du trot scandinave au coeur de l'été. Le Hugo Abergs Memorial est fort d'une riche histoire mais se veut aussi très attractif avec un peu plus 157 000€ promis à son vainqueur. En monnaie locale, cela ...

Lire la suite
...
Prosperous tout en puissance

S'il s'est déjà imposé sur la grande piste de Vincennes, qui plus est sur le parcours des 2850m., le 7 ans suédois Prosperous (Prodigious) semble quand même plus dans son élément sur une piste plate comme celle ...

Lire la suite
...
Trophée Vert : les cartes sont rebattues

À six semaines de la finale du Trophée Vert à Craon (le 6 septembre), le dénouement du circuit sur les meilleures pistes en herbe est loin d’être connu. En effet, Détroit Ace, le maillot jaune, est sur la touche ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite