Résultat de course - 03.10.2020

Comte des Tithais ou les bons choix d'Eric Raffin

C’est un cheval qu’Éric Raffin suivait depuis plusieurs mois. Comte des Tithais, associé pour la première fois au driver vendéen, renoue avec la victoire dans le Prix d’Automne. Il devance Black Jack From, trotteur qu’Éric Raffin... connaît bien pour l'avoir drivé plusieurs fois.

Dans sa quête permanente de nouveaux succès, Eric Raffin, et son entourage, ne laissent rien passer. Il a fait tous les bons choix ce samedi pour décrocher le Prix d’Automne, un ancien Groupe 3 qui a dévalé en un an la catégorisation des courses pour devenir une simple course C. Il a d’abord fait le choix du bon partenaire, en l’occurrence Comte des Tithais (Néoh Jiel) qu’il n’avait pourtant jamais drivé par le passé. Mais il le connaissait, expliquant au micro d’Equidia Racing : « Je l'avais vu bien gagner avec Sylvain [Marmion] à Châteaubriant [en mai], il battait un cheval comme Bambou Tahiti, qui a bien répété depuis. » Opter pour Comte des Tithais, c'était aussi faire la part belle à un candidat du premier échelon sur le parcours caennais des 2 450 mètres, roulant par excellence, et sur lequel rendre la distance n'est pas toujours facile.
Ensuite, il lui a fallu faire les bons choix en course, pour être au total service de son partenaire « qui doit courir caché et ne peut faire que trois-cents mètres dans un parcours » selon son entraîneur Sylvain Marmion. Eric Raffin a donné la bonne course au fils de Neoh Jiel, commentant sur Equidia : « Il fallait le bon parcours, et à l'entrée de la ligne droite, il a vraiment bien bondi ».

Un dauphin délaissé mais sportif
Et dans le choix de driver Comte des Tithais, il y avait, en sourdine, le choix de (dé)laisser Black Jack From (Scipion du Goutier), qu’il drive quelquefois. Piloté par son entraîneur Guillaume Gillot, Black Jack From n’a pu que constater les dégâts. Après avoir pris le meilleur à l'entrée de la ligne d'arrivée, il a dû laisser passer le futur lauréat et défendre la deuxième place. Dans le meilleur esprit des courses, Guillaume Gillot n’a pas manqué de féliciter le Sulky d'Or en titre après le passage du poteau.

D'où vient-il ?

Comte des Tithais (Néoh Jiel) est le premier produit et le meilleur, à ce jour, de Quélia des Tithais (cinq victoires et 93.100 €). Cette fille de Podosis 1'16'' ressortit à une lignée maternelle qui s’articule autour de Rosa Queen (1983-Ispahan), sa grand-mère, génitrice, au premier chef, du tout bon hongre Guénoso 1'12'' (Rénoso) et de Féline Queen 1'17'' (Qlorest du Vivier), elle-même passée à la postérité en tant que mère de la classique et millionnaire, aux vingt-trois succès, dont six de Groupe I, Pearl Queen 1'11'' (Carpe Diem), gagnante, en effet, du Critérium des Jeunes, du Prix Albert Viel, du Prix de l'Etoile, du Championnat Européen des 3 Ans, du Critérium des 3 Ans et du Prix de Sélection. C'est là, à toutes les générations, l'élevage de la famille Guilloux.

8e | PRIX D'AUTOMNE
Att - 2450 m - Course C - 31 000 €
COMTE DES TITHAIS 1'14"5
Neoh Jiel x Quelia des Tithais (Podosis)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : S. Marmion
Propriétaire : E. S. Marmion - Eleveur : P. Guilloux
2e Black Jack From 1'13"9
3e Ekiango de Nile 1'14"8
4e : Emphasis Turbo - 5e : Cash du Rib - 6e : Cantelliva - 7e : Best du Hauty
Capriccio 1'12''3 Sharif Di Iesolo (IT)
Neoh Jiel 1'13''3 Quamaria 1'16''1
Flaya de Jiel Ourasi 1'12''7
COMTE DES TITHAIS 0'12''7 Playa
Podosis 1'16''1 Florestan (US)
Quelia des Tithais 1'14''9 Civette Ii
Baissa 1'20''8 Orchis d'Odyssee 1'16''9
Rosa Queen

Un total de plus de 2x100 pour deux "papys"

Chacun d’eux a disputé plus de 100 courses et, à eux deux, Comte des Tithais et Black Jack From (photo) affichent un total de 206 courses. Ils étaient, en compagnie de Best du Hauty (102 courses), les candidats les plus expérimentés au départ de l'épreuve. Expérimentés, certes, mais aussi réguliers et performants comme en atteste le titre de Comte des Tithais qui signe ce samedi sa treizième victoire, rejoignant ainsi Black Jack From en nombre de succès.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite