En bref - 28.01.2022

Entendu lors de la conférence de presse

Jeudi en fin de journée, LeTROT avait convié plusieurs professionnels à prendre la parole et répondre aux questions notamment de Laurent Bruneteau lors d'une conférence de presse d'avant-course Prix d'Amérique Legend Race. Jean-Michel Bazire, Gabriele Gelormini, Björn Goop et Anthony Barrier étaient présents alors que Richard Westerink et Alessandro Gocciadoro étaient connectés à distance via visio-conférence. Voici quelques morceaux choisis.
Richard Westerink (entraîneur d'Étonnant) : "Étonnant sait plus tirer de train que son père Timoko. Il sait aller vite très très longtemps. Sa course de Bordeaux n’était pas un objectif et il s’agissait d’un travail d’entraîneur. Et pour aller à Paris, il y a 700km de route. L’objectif n’était pas de gagner à Bordeaux mais de gagner dimanche."
Anthony Barrier (driver d'Étonnant) : "L’absence de Face Time Bourbon change beaucoup de choses et la physionomie de la course sera forcément différente. Il faut rester calme et bien concentré : il ne faudra pas faire d’erreur."
Gabriele Gelormini (driver de Cokstile) : "Cokstile a pour lui d’être maniable et doué d’une grande vitesse : deux avantages pour une course comme celle-ci. Il n’y a pas de problème de distance."

Vivid Wise As, la meilleure chance Gocciadoro

Alessandro Gocciadoro, entraîneur de Vivid Wise As et Vitruvio : "Vivid Wise As n’avait pas beaucoup de travail avant sa dernière course (Qualif #5) et il a beaucoup progressé dessus. Il va arriver à 100% pour dimanche. C’est la meilleure chance des deux. Matthieu le connait bien et il peut même gagner à l’issue d’une bonne course."
Jean-Michel Bazire (entraîneur-driver de Feydeau Seven, entraîneur de Zacon Gio et Rebella Matters, Davidson du Pont entraîné par Nicolas Bazire son fils) : "En début de semaine, on a fait en sorte d’entretenir le moral avant tout. Un carré d’as ? Je dirais ‘petit carré d’as’. Rebella Matters pourrait être fatiguée de son hiver. Feydeau Seven a été surprenant à deux reprises. Davidson du Pont a eu une campagne un peu hasardeuse. Zacon Gio oscille entre le chaud et le froid. Mais Davidson est certainement la meilleure chance."
Björn Goop, double tenant du titre chez les drivers (driver de Zacon Gio en 2022) : "Avec un bon parcours Zacon Gio peut réaliser une bonne performance. Hohneck a été bon lors de sa qualification et les jeunes chevaux peuvent gagner le Prix d’Amérique comme l’ont prouvé récemment Readly Express et Face Time Bourbon."

A voir aussi :
...
Kezura Lorraine en bonne pouliche

Lauréate pour ses débuts l'an dernier à 3 ans puis lors de sa rentrée à nouveau Chatelaillon - La Rochelle, KEZURA LORRAINE(Royal Dream) reste invaincue en 2024 et valide l'espoir de la team Chavatte de briller à Vichy cet été. Grâ...

Lire la suite
...
Pascal Boey annonce sa démission de la Présidence SNPT

C'est par voie de communiqué, en fin de journée, que Pascal Boey a fait savoir sa décision de démissionner de la Présidence du Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs. Nous vous proposons le communiqué dans ...

Lire la suite
...
Stéphane Bourlier,
la valeur du travail

Depuis bientôt trente ans qu’il s’est installé à son compte dans un haut lieu de l’élevage sarthois, celui des « Ludois », Stéphane Bourlier s’est tracé un parcours professionnel qu’il ne doit qu’à lui-même, avec ...

Lire la suite
...
Loubiana du Bourg avec autorité

Étoilée lors de son passage aux qualifications à Laval le 26 septembre 2023 en 1'18''6, LOUBIANA DU BOURG (Real de Lou) a confirmé la bonne impression visuelle dès ses premiers pas en compétition le 10 mars, sur l'hippodrome du Mont-Saint-Michel. ...

Lire la suite