...
Résultat de course - 29.01.2022

Deus Zack l'axe franco-italien

C'est certainement un sujet d'avenir
Matthieu Abrivard

Marqué par la disqualification dès les premiers mètres de course du favori Just A Gigolo, le Prix Paul Viel revient à Deus Zack qui a confirmé ses bons débuts français.

En ce week-end international, les Prix Roquépine et Paul Viel ont été ouvert pour la première année aux poulains étrangers. Si les pouliches françaises sont restées supérieures, les mâles ont dû s'incliner face à l'italien Deus Zack (Victor Gio), arrivé dans l'effectif de Sébastien Guarato cet hiver. Troisième du Prix Maurice de Gheest (Groupe 2), il a mis à la raison les tricolores, qui se sont bien défendus après avoir perdu sur faute Just A Gigolo peu après le départ. "Il était plaqué aujourd'hui, et cela l'a aidé", analysait Matthieu Abrivard, le pilote lauréat. "Sa dernière performance était bonne. Nous avons fait un effort dans la descente, et j'ai eu un peu peur à l'intersection des pistes. Mais il s'est retendu comme il faut. Je faisais attention dans la ligne droite, car je voyais Franck Ouvrie avec beaucoup de ressources. Je ne voulais pas dégainer bêtement. Je ne l'ai donc pas lancer trop vite. C'est certainement un sujet d'avenir."
Valeur sûre, Joyner Sport (Dollar Macker) s'empare du premier accessit, précédant Jag Stryck (Bretigny), le grand malchanceux dans la phase finale. "On voulait courir caché, et on connaît le jeu des relais", explique Franck Ouvrie, son pilote. "C'est de bon augure. Je le trouve de mieux en mieux, notamment au niveau de la bouche. J'arrive à mieux le maîtriser. Il m'a beaucoup plu." Direction le Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes, le 20 février, où ces éléments n'auront pas sur leur route Deus Zack, mais Jazzy Perrine (Django Riff), qui avait fait impression un peu plus tôt.

D'où vient-il ?

C'est un fils de Victor Gio, qui fit carrière aux USA. Il s'agit d'un frère de Tony Gio 1'10'' (Varenne) par Ready Cash, en tant que rejeton de la très bonne Ilaria Jet, lauréate du Grand Prix de Wallonie (Groupe 1). Sa mère, Martina Grif 1'14'' (Varenne) a effectué une partie de sa carrière en France, signant trois victoires, dont deux à Vincennes. Elle est une propre soeur de Princess Grif 1'10'', presque millionnaire en euros, également à l'honneur dans le Grand Prix de Wallonie, sans oublier ses succès dans les Prix Henri Cravoisier, de Bruxelles et de Milan, à Enghien.

6e | PRIX PAUL VIEL
Att - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
DEUS ZACK 1'15"
Victor Gio x Martina Grif (Varenne)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Sc. No.Ma Farm Srl - Eleveur : Fonds de Courses
2e Joyner Sport 1'15"1 Dollar Macker x Carla du Padoueng
3e Jag Stryck 1'15"2 Bretigny x Perrine des Ulmes
4e : Juninho Dry - 5e : Jasmin Merite - 6e : Jorgos de Guez - 7e : Jingle Delo
A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite