...
En bref - 29.01.2022

Bold Eagle ouvrira le défilé du Prix d'Amérique...

C'est le champion contemporain qui a la plus belle histoire avec le Prix d'Amérique Legend Race (Gr.1). Au départ de cinq éditions, Bold Eagle (Ready Cash) en a remporté deux, lors de ses premières participations en 2016 et 2017, a ajouté un premier accessit en 2018 et une cinquième place en 2019. Au total, le crack qui portait les couleurs de Pierre Pilarski, dans le cadre d'une association avec la famille Bernereau, a engrangé 1.195.000 € lors de ses différentes prestations américaines - celles de Vincennes car Bold Eagle s'est par ailleurs imposé en Amérique du Nord.
Désormais âgé de 11 ans, celui qui est désormais étalon au Haras de la Meslerie n'a plus foulé la piste de Vincennes depuis le 9 février 2020, date de sa dernière sortie parisienne dans le Prix de France - Speed Race (Gr.1).

Ce sera donc des retrouvailles attendues qu'effectuera Bold Eagle en ouvrant le défilé du Prix d'Amérique - Legend Race dimanche, comme en son temps l'avait aussi fait Ourasi par exemple. Hugues Monthulé, a été son lad exclusif, et sera sur son sulky. Il nous a partagé la joie de retrouver son champion : "Je pense qu’il va être content de retrouver Vincennes. Il pourra aller à la rencontre de ses fans. Il va être magnifique. C’est un grand plaisir d’ouvrir le Grand Prix d’Amérique avec Bold. Le fait de l'avoir , même de le retrouver quelques jours à l’entraînement est un vrai bonheur."

... et Face Time Bourbon celui du Prix de France Speed Race

Et dans deux semaines, ce sera au tour du grand absent de demain, Face Time Bourbon, qui à son tour ouvrira le défilé de la grande course du 13 février. Antonio Somma l'avait espéré cette semaine au plein coeur de la tempête de la retraite de son champion, Patrick David (Administrateur de LeTROT) l'a confirmé ce samedi sur le podium de Vincennes. Une superbe occasion, à l'instar de ce qui se passera demain avec Bold Eagle, pour les fans de Face Time Bourbon de venir lui dire un grand au-revoir.

Un premier vainqueur pour Roxana de Barbray

Fille d’un double vainqueur et d’une placée de Prix d’Amérique, Iriane de Barbray (Bold Eagle) se met au diapason en ce grand week-end de sport. Elle offre une première victoire au haras à sa mère Roxana de Barbray 1’11’’ (Speed Clayettois), 1 001 531 € de gains, quatrième de l’Amérique 2013. Repérée par notre expert lors de sa qualification en février 2021, Iriane de Barbray s’impose au terme d’un parcours caché et permet également à son driver Alexandre Angot d’ouvrir son compteur de victoire pour 2022 avec son commentaire : "C’est une jument facile, on a eu un bon parcours". À noter que son entraîneur Christophe Mallet signe un doublé dans cette épreuve avec Iroise de Madker (Ricimer).

A voir aussi :
...
Kel Air d'Eole : le souffle des progrès

Déjà bon vainqueur à Enghien fin mars, KEL AIR D'EOLE (Canadien d'Am) monte d'un cran en remportant ce Prix Miriam (course C). D'autant qu'il le fait à la manière des forts, lui qui a toujours été au contact des premiers ...

Lire la suite
...
Les 4 et 5 ans dans les Etriers Qualifs 1 vendredi

Les meilleurs 4 et 5 ans seront en piste vendredi à Vincennes, dans le cadre du Prix René Palyart - Etrier 4 Ans Q1 (Gr.2) et du Prix Louis Forcinal - Etrier 5 Ans Q1 (Gr.2). Ils seront 10 dans l'épreuve des 4 ans qui permettra ...

Lire la suite
...
Lerika du Chêne en pensant à Elea Madrik

Dans nos radars depuis sa qualification (1 étoile), LERIKA DU CHENE (Follow You) confirme ses débuts victorieux au Croisé-Laroche en s'imposant ici pour ses premiers pas parisiens. Dans une course qui aurait pu être piège, la pouliche d'Yvonne ...

Lire la suite
...
Rémi Boucret,
l'éleveur pas comme les autres

En l’espace de trois décennies, il a construit un élevage impressionnant. Les Bello et Bella de Rémi Boucret sont partout et brillent avec une rare constance. L’éleveur sarthois a accédé au podium national en 2020, à la ...

Lire la suite