...
En bref - 29.01.2022

Prix d’Amérique Legend Race : une diversité d’éleveurs aussi

Dans notre numéro daté vendredi, nous soulignions la variété exceptionnelle de cette édition sous l’angle des étalons représentés sur la ligne de départ. Cette diversité, présentée ici dans l'ordre du programme, se conjugue aussi sous l’angle des élevages français qui touchent là au Graal en ayant un partant dans le Prix d’Amérique Legend Race.

Galius (Love You - Star de Villeneuve)
Eleveurs : Séverine Raimond, Cyril Raimbaud & Laurence Royer
Séverine Raimond est non seulement le propriétaire et l’entraîneur de Galius mais elle en est aussi et peut-être même avant tout l’éleveur, en association avec son compagnon Cyril Raimbaud et Laurence Royer. Mère de Galius, Star de Villeneuve, élevée par Michel Royer et qui fit déjà carrière sous l’entraînement de Séverine Raimond qui lui fit gagner 14 courses et près de 260.000 €, est l’une des huit poulinières, dont certaines en association, de cet élevage qui s’étend sur 50 hectares au Lieu-Colmiche à Hotot-en-Auge (Calvados). En remportant le Critérium des 5 Ans l’été dernier, Galius a offert un premier Groupe 1 à cet élevage et lui donne un premier partant dans l’épreuve reine.

Feydeau Seven (Redeo Josselyn - Unanime Seven)
Eleveur : Jean-Michel Bazire
Au départ du Prix d’Amérique Legend Race sans interruption depuis 1999, Jean-Michel Bazire va pourtant vivre une grande première ce dimanche. Feydeau Seven, au sulky duquel il sera, est en effet le premier partant de son élevage à disputer l’épreuve reine (lire notre édition d'hier ici). Si, pendant longtemps, il reconnaissait lui-même que ce n’était pas sa priorité, le numéro un français a néanmoins développé un élevage sous le label "Seven" dont l’effectif est d’une dizaine de poulinières. "Le plus important est la satisfaction de l’éleveur", disait-il après le succès de son cheval dans la Qualif #6. Descendante d’une jument, Hôtesse Biche, que Michel, son père, entraîna, Feydeau Seven est un fils d’une jument elle-même issue d’une trois quarts sœur de la mère de Quadrophénio.

Hohneck (Royal Dream - Caranca)
Eleveurs : Jean-Pierre Guay et Philippe Allaire
L'élevage de la famille Guay compte quatre mentions au niveau Groupe 1 dont la première remonte à 2009, dans le Critérium des Jeunes, avec Sanawa (Jeanbat du Vivier). Celle-ci n'est autre que la grand-mère de Hohneck, le vainqueur du Critérium Continental qui défie ses aînés dimanche. Sous le label "Védaquais" (du nom des habitants de Vaas, petit village de la Sarthe où la famille est installée) ou en association avec Philippe Allaire comme dans le cas présent, cet élevage s'est développé à partir de la jument base Iluska (la 5ème mère du tout récent vainqueur de Groupe 1), achetée à une vente Veslard au Haras de Ginai par Jean-Pierre Guay et son beau-frère Charles Touchard.

Diable de Vauvert (Prince d’Espace - Pop Star)
Eleveur : Franck Lemuet
"Je rêvais de vivre ce genre de moment", disait Franck Lemuet il y a un an lors de la première participation de Diable de Vauvert au Prix d'Amérique Race Legend. Douze mois plus tard, l'éleveur normand s'apprête à vire cette émotion pour la deuxième fois. Une récompense aux efforts entrepris au sein de cet élevage de l'Orne créé par Jacques Lemuet et que son fils a décidé de reprendre à la disparition de ce dernier tout en procédant à une rigoureuse sélection parmi les poulinières dont le nombre a été réduit à une demi-douzaine dont Pop Star, la mère de Diable de Vauvert, lauréate de Groupe 2 et placée du Prix du Président de la République (Gr. 1).

A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite