... ©Aprh
En bref - 01.02.2022

Gladys des Plaines : la revanche dimanche et peut-être la "belle" ensuite

La championne Gladys des Plaines (Opus Viervil) a été dimanche 23 janvier une des sensations du Prix de Cornulier (Gr.1) en concluant 5ème après avoir donné l'impression d'être totalement débordée sera en lice dans le Prix de l'Île-de-France (Gr.1). Sa récupération a été bonne et son entourage espère bien prendre sa revanche suite à cette performance à la fois très bonne et frustrante. Ensuite, il ne serait pas impossible de retrouver la protégée de la team Augustin Radu - Gilles Curens au départ du Prix de Paris Marathon Race.

17 engagés dans le Prix de l'Île-de-France

À vingt-quatre heures des forfaits, ils sont 17 engagés dans le Prix de l'Île-de-France, le prochain Groupe 1 dominical de Vincennes. L'épreuve sous la selle se présente comme la revanche du Prix de Cornulier (Gr.1), sur la distance de 2.175 mètres. On retrouve logiquement beaucoup de protagonistes du championnat monté, aux exceptions de la lauréate Flamme du Goutier (Ready Cash), désormais orientée à l'attelée, et du sixième Bilibili (Niky) qui s'est retiré au haras. C'est ainsi que Granvillaise Bleue (Jag de Bellouet), Etoile de Bruyère (Kénor de Cossé), Gladys des Plaines (Opus Viervil) - lire ci-contre - et Zarenne Fas (Varenne) devraient honorer le rendez-vous. La millionnaire Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) est bien sur la liste mais sa participation est devenue très incertaine depuis sa performance décevante dans le Prix d'Amérique ZEturf (Gr.1) (lire notre précédente édition).

Décès de Jean-Yves Hérard

Il a porté toutes les casquettes possibles du trot. Jean-Yves Hérard a été à la fois éleveur, propriétaire, entraîneur et même driver (amateur) au début des années 1990. Il est décédé dimanche à l’âge de 75 ans. Installé dans la Manche au Luot, c’est en référence à cette commune qu’il avait choisi le label de son élevage dont les meilleurs éléments ont été Sahel du Luot, Sibelle du Luot, Fasty du Luot et autres Keldame du Luot qui se sont notamment illustrés à Vincennes dont certains sous son entraînement. Ses derniers succès d’éleveur ou d’entraîneur ont été obtenus avec Follow Me du Luot et Fasty du Luot. Cette passion, Jean-Yves Hérard l’a vécue en famille et l’a notamment transmise à Jérôme, l’un de ses fils qui s’est installé entraîneur à son tour.
La cérémonie religieuse sera célébrée ce mercredi 2 février, à 14 heures, en l’église de Le Luot (Manche). La rédaction de 24 Heures au Trot adresse ses sincères condoléances à son épouse et à ses enfants ainsi qu’à toute sa famille et ses proches.

A voir aussi :
...
La régularité paye pour Hawai Pont Vautier

Au terme d’une vive lutte tout au long de la ligne droite, Hawai Pont Vautier (Rolling d’Heripre) vient à bout du favori Heraltique (Bird Parker). Ce succès permet à François Lagadeuc de signer un doublé en tant que ...

Lire la suite
...
Les champions 2023
récompensés par leurs pairs

La dernière course de la dernière réunion du meeting d'hiver tout juste disputée, les grands vainqueurs de la saison 2023 et leurs entourages se sont retrouvés, ce samedi soir à quelques encablures de l'hippodrome de Vincennes, pour ...

Lire la suite
...
Go On Boy parmi les 24 engagés du Critérium de Vitesse

Dans une semaine, Cagnes-sur-Mer organisera son événement de l'année avec le Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur (Gr.1). Ils sont 24 sur la liste des engagés où figure le nom d'un des héros du ...

Lire la suite
...
Imperator d'Ela avec de la marge

Récent lauréat sur l'hippodrome de Toulouse, Imperator d'Ela (Carat Williams) double la mise en s'imposant avec aisance dans la deuxième épreuve du programme. Arrivé dans les boxes de Matthieu Varin au cours du deuxième semestre 2023, le ...

Lire la suite