...
Actualité - 02.02.2022

Classements : qui atterrit où après l'Amérique ?

Le week-end du Prix d'Amérique ZEturf Legend Race est derrière nous. Il représente toujours un tournant du meeting dans la mesure où il distribue des allocations importantes et peut dès lors bousculer bien des classements. Après trois mois de compétition, et à un mois de clôture du meeting d'hiver, il est aussi temps de faire un pointage complet des différents classements. Et savoir qui atterrit où dans chaque tableau.

Il y a comme toujours lors d'un balayage des classements s'un meeting des noms attendus, incontournables mêmes, et d'autres presque surprenants.
Ready Cash (Indy de Vive) fait évidemment partie des premiers. Le maître étalon national, dont la notoriété dépasse largement nos frontières, domine le tableau global des étalons du meeting. Sa suprématie est nette avec quasiment le double de gains recueillis par ses produits sur ceux de son dauphin Royal Dream (Love You). Grosso modo de l'ordre de 2 M€ contre 1 M€. Pourtant, promotion par promotion, Ready Cash n'est pas en tête. Chez les "J", c'est Django Riff (Ready Cash) qui fait la course en tête, chez les "I", c'est Bird Parker (Ready Cash). Soit deux fils de Ready Cash. L'honneur est sauf. Dans la génération des "H", Royal Dream (Love You) prend le lead alors que chez les "G", c'est son père Love You (Coktail Jet) qui mène la danse. Oui, mais au global, Ready Cash est bien, de loin, le numéro 1.

Chez les hommes, on retrouve les incontournables et immarcescibles Jean-Michel Bazire et Philippe Allaire. Le premier occupe toujours solidement la première place chez les entraîneurs (avec 42 succès) sans néanmoins faire preuve de la même domination des dernières années - où il avait porté ses bilans à des niveaux records. Chez les drivers, il a laissé la place de leader à Eric Raffin, ce qui n'était pas le cas l'an passé à pareille époque. Le triple Sulky d'Or en titre continue sur sa lancée de 2021 et affiche un score actuel supérieur à celui d'il y a douze mois (70 succès contre 64). Philippe Allaire, comme propriétaire, occupe la première place selon les gains. Là non plus, ce n'est pas une surprise considérant son armada de haut vol (Hohneck, Izoard Védaquais, Just a Gigolo, etc.). Du côté des percées dans les différents classements, citons Matilde Herleiksplass chez les jockeys et Séverine Raimond chez les propriétaires.

A voir aussi :
...
Revivez la Journée des Champions

Succès populaire, avec ses 12.000 personnes sur l'hippodrome de Vincennes, et moment de grandes performances sportives, la Journée des Champions a aussi été celle des rencontres et défis dimanche. Parmi ces derniers, citons le duel entre Elixir De ...

Lire la suite
...
Le magazine 360 fort à propos

Le dernier numéro de 360° le magazine, disponible sur abonnement, vous proposait deux reportages-élevage dédiés : "Il était une fois Horsy Dream" et "Jeroboam d'Érable, un millésime appelé à bien vieillir". Une façon d'avoir un coup ...

Lire la suite
...
La nouvelle
vague de Champions

Au lendemain d’une Journée des Champions à Vincennes, dont on n’a pas fini de garder les images et les émotions en tête, les notions d’avènement, de partage, de communion et de jeunesse ont été les ...

Lire la suite
...
Killer de Cahot tue le suspense

Et de deux. Après une rentrée victorieuse à Bernay le 12 mai, Killer de Cahot (Village Mystic) répète avec une belle autorité ce lundi à Caen. Le pensionnaire d'Arnaud Desmottes est, dès lors, invaincu en deux sorties cette ...

Lire la suite