...
Boccador de Simm (© APRH)
Actualité - 25.06.2022

Journée des Champions : ce qu'il faut encore savoir

À la veille de la Journée des Champions à Vincennes, la rédaction de 24 Heures au Trot vous propose une dernière revue d'effectif des partants des cinq Groupes 1 sous l'angle des étalons les plus représentés, à commencer par Boccador de Simm, numéro un dans ce domaine, mais aussi sous celui de l'étude des lignées maternelles, qui permettent de détacher notamment un duo de frères, et, enfin, sur les principales nouveautés (ferrure, pilote, etc.) dans les différentes candidatures.

Les 65 partants des cinq Groupes 1 de la Journée des Champions sont issus de 47 étalons différents officiant ou ayant officié, dans la très grande majorité des cas, sur le sol français, ce qui est tout à fait logique dès lors que le label international n’est associé qu’au seul Prix René Ballière dimanche (parmi les épreuves de Groupe 1). Dans celui-ci, trois chevaux ne sont pas rattachés au stud-book du Trotteur Français, à savoir l’italien Vivid Wise As (Yankee Glide), la norvégienne Rebella Matters (Explosive Matter) et Ampia Mede Sm, issue aussi de l’élevage transalpin mais dont le père est le tricolore Ganymède.

Étalons : Boccador de Simm en force
Seul étalon avec cinq partants, Boccador de Simm (Rieussec) confirme ainsi sa montée en puissance depuis son entrée au haras en 2015, lui qui fait partie du top 15 des étalons français à quelques jours de la fin du premier semestre (29ème un an plus tôt à la même période).
Si les "G" sont donc sa première année de production, il est représenté dimanche par une "H", Hytte du Terroir, dans le "Normandie", par deux "I", Inouï Danica et Illusion Jipad, dans le "Président", et par deux "J", Just A Gigolo dans le Prix Albert Viel et Jocdor dans le Prix d’Essai. Just A Gigolo est le premier vainqueur classique de Boccador de Simm grâce à son titre dans le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1). Dans le Prix Albert Viel (Gr.1), il essaiera aussi de marcher sur les pas de son père qui figure figure au palmarès de l'épreuve en 2014, lui-même entraîné par Philippe Allaire.

Les étalons ayant au moins 2 partants dans les Groupes 1
Boccador de Simm 5
Django Riff 4
Dollar Macker 3
Brillantissime 3
Carat Williams 3
Charly du Noyer 2
Prodigious 2
Roc Meslois 2
Royal Dream 2
Timoko 2

Élevé par Stéphane Levoy à Coudray-Rabut, à quelques kilomètres de Pont-l’Évêque, Boccador de Simm avait alors rendu le plus beau des hommages à l’une des plus grandes figures du trot tricolore du siècle dernier, lui dont le pedigree maternel est imprégné presque en totalité du sceau "Viel". "J’ai travaillé pendant trente-sept ans chez Paul Viel. Cela crée des liens et laisse des traces, disait l’éleveur normand dans le numéro de Province Courses l’Hebdo daté du 17 juin. Ce n’est pas un hasard si mes principales poulinières sont des "Viel" pure souche." C’est le cas bien sûr de Boccador de Simm, dont la mère Poupée Charmeuse est une arrière-petite-fille de la championne d’Albert Viel Idylle Charmeuse (Prix de Vincennes et des Centaures).

Lignées maternelles : Ici C’Est Paris et Just A Gigolo en hommage à leur mère

Une seule poulinière sera doublement représentée par sa production dans les Groupes 1 dimanche. Son nom ? Blue Valentine (Ready Cash). Fille de Sexy Perle (Love You), dont la mère n’est autre que Fine Perle (Marpheulin), lauréate du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) et du Prix des Élites (Gr.1), Blue Valentine a peu couru (dix courses pour trois victoires) mais se signale par sa production puisqu’elle a donné Ici C’est Paris (Dollar Macker), vainqueur du Saint-Léger des Trotteurs (Gr. 1), et Just A Gigolo (Boccador de Simm), lauréat du Prix Comte Pierre de Montesson-Critérium des Jeunes (Gr. 1), avec seulement trois produits, trois mâles dont le premier est mort jeune d’une rupture d’anévrisme. "Blue Valentine est une fille de Ready Cash et avait beaucoup d’influx, un peu "follingue", nous avait dit Philippe Allaire le jour de la victoire classique de Just A Gigolo. C’est un Boccador de Simm, il a de l’influx mais est gentil. J’ai mis Boccador de Simm, un cheval froid, sur une jument comme Blue Valentine, très bouillante. Elle est aussi la mère d’Ici C’Est Paris avec Dollar Macker. Je l’ai malheureusement perdue. Blue Valentine représente la combinaison Ready Cash et Love You et, pour (la) croiser, ce n’est pas toujours facile."
Dans la liste des partants des Groupes 1 de dimanche, on trouve aussi les proches parents que sont Jingle Délo (Brillantissime) et Jack Surprise (Prodigious), respectivement au départ du Prix Albert Viel et du Prix d’Essai. Le premier a pour troisième mère Lafolly d’Ar qui a donné au haras Rêverie d’Ar (Kuadro Wild), elle-même mère de Celebrity Délo (Goetmals Wood) d’où le poulain entraîné par Jean-Philippe Raffegeau, et Une Belle Surprise (Prince d’Espace) à laquelle on doit le mâle qui fait carrière chez Sébastien Guarato. À noter que Jurassic d’Ar (Classic Way), treizième produit de Lafolly d’Ar, débutait ce samedi lors de la semi-nocturne de Le Neubourg.

Les frères Ici C'Est Paris (photo) et Just A Gigolo sont chacun au départ d'un Groupe 1.

(© APRH)
LES NOUVEAUTÉS
Courir un Groupe 1, c’est se présenter ou tout au moins essayer de se présenter dans la meilleure configuration, en s’appuyant le plus souvent sur des acquis si ce n’est des certitudes. Mais cela peut être aussi être l’occasion de tenter une nouveauté, notamment au niveau de la ferrure, avec l’espoir qu’elle permette d’apporter le petit ou grand plus qui fera in fine la différence. Passons en revue les cinq Groupes 1 de cette Journée des Champions par le filtre de la nouveauté via les déclarations obligatoires.

Prix d’Essai
Aucune nouveauté du côté de la ferrure chez les quinze partants - parmi lesquels les débutants dans la spécialité Jack Surprise (Prodigious), Junon (Bold Eagle) et Joyner Sport (Dollar Macker). En revanche, plusieurs nouvelles associations cheval-jockey voient le jour : Judy Blues Eyes (Django Riff)-François Lagadeuc, Jeny Love Jephi (Artiste de Joudes)-Sébastien Pasquier, Junon (Bold Eagle)-Éric Raffin, Jorgos de Guez (Briac Dark)-Anthony Barrier et Joyner Sport (Dollar Macker)-Alexandre Abrivard. À propos du poulain issu de l’élevage de René Guezille, il est le seul à présenter la particularité d’évoluer pour un nouvel entourage après son achat à réclamer le 17 juin, étant désormais propriété de Merbah Bouchakour et entraîné par Antonio Ripoll Rigo (lire notre édition du 23 juin).

Prix du Président de la République-Étrier 4 Ans Finale
Trois des douze prétendants après le retrait d’Indigo du Poret (Dollar Macker) (lire par ailleurs) se présentent dans une configuration inédite au niveau de la ferrure : India Song (Django Riff), Inouï Danica (Boccador de Simm) et Idéale du Chêne (Bird Parker) seront ainsi pieds nus. Quant aux jockeys, Mathieu Mottier, le double tenant du titre de l’Étrier d’Or, va découvrir In Love de Blary (Carat Williams), Anthony Barrier Iron Jet (Charly du Noyer) et Alexis Collette Isla Mujeres (Ulysse).

Prix Albert Viel
Au niveau ferrure, pas de grands bouleversements mais des premières pour Jasmin du Vallon (Royal Dream) en étant présenté déferré des antérieurs et plaqué des postérieurs et Jérusalem (Diablo du Noyer) en étant plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs. Les nouvelles associations cheval-driver sont pour Jingle Délo (Brillantissime)-Anthony Barrier, Jazzy Dancer (Django Riff)-Yoann Lebourgeois, Jérusalem (Diablo du Noyer)-Mathieu Mottier et Jamaïca Turbo (Charly du Noyer)-Jean-Philippe Monclin mais la plus importante concerne l’un des poulains les plus en vue, Just A Gigolo (Boccador de Simm), que David Thomain va découvrir en remplacement de Franck Nivard (suspendu).

Prix de Normandie-Étrier 5 Ans Finale
Aucune nouveauté de ferrure ce qui n’empêche pas de souligner qu’Hirondelle du Rib (Rolling d’Héripré) et Hallix (Roc Meslois) seront pieds nus. Ce sera la sixième fois pour la première en trente-six tentatives, la seconde pour la deuxième. Les deux juments se retrouvent un an plus tard toutes les deux dans la configuration où elles ont formé le couplé gagnant du Prix du Président de la République-Étrier 4 Ans Finale. Seule Camille Levesque va découvrir sa partenaire du jour, à savoir Hema du Bois Morin (Opium).

Prix René Ballière
Chez les meilleurs chevaux d’âge à l’attelé, pas de nouveauté, autant pour ce qui concerne la ferrure - notons tout de même que Galius (Love You) va s’aligner pieds nus comme dans les Prix d’Amérique et de Paris - que pour les associations cheval-driver, Tony Le Beller retrouvant sa place au sulky de Diable de Vauvert (Prince d’Espace) qu’il avait laissée à Gabriele Gelormini dans le Harper Hanovers à Solvalla.

DÉCOUVREZ LES ÉTRIER LEGENDS
Ils ont écrit l'histoire du trot monté, Étrier, et notamment du Prix du Président de la République. Découvrez deux rencontres entre légendes de la spécialités et ayant apposé leurs noms au palmarès du prestigieux Groupe 1. Deux rencontres avec images d'archives à l'appui entre Nathalie Henry et Gérard Mascle d'une part (par ce LIEN) et François Brohier en face de Jean-Marie Monclin d'autre part (par ce LIEN).

A voir aussi :
...
Un nouveau cap dans la folle
saison d'Alexandre Abrivard

Alors qu’il a abordé le mois d’août simultanément en tête des classements du sulky d’Or et de l’Etrier d’Or, Alexandre a remporté ce jeudi sa 1.000è victoire à l’attelé. Son compteur personnel affiche ...

Lire la suite
...
Just A Gigolo
parachève l'oeuvre du jour

Truster le podium d'un Groupe n'a déjà rien d'anodin. Mais enchaîner trente minutes plus tard avec un jumelé dans l'autre groupe de la réunion relève du sublime. Cinq partants dans les courses de sélection à Enghien ...

Lire la suite
...
Izoard Vedaquais chef
d'une file 100% Allaire

À ce niveau, ça ressemble à de l'art. Philippe Allaire place ses trois représentants aux trois premières places du Prix de Genève (Gr.3 à Enghien) et chacun de ses protégés a rempli sa mission. De quoi remplir de ...

Lire la suite
...
Gendréen tape dans le mille

Le favori a répondu présent dans le Prix de Balizac en ouverture de programme sur le Plateau de Soisy. Le représentant de Laurent-Claude Abrivard, Gendréen (Boccador de Simm) signe un quatrième succès au cour ...

Lire la suite