... © Aprh
Résultat de course - 09.01.2022

Envol réussi d'Hirondelle du Rib

On est sur le bon chemin.
Joël Hallais

À la fois test et point d'étape pour Hirondelle du Rib, le Prix Emile Riotteau a permis à la représentante de Joël Hallais de répondre favorablement à tous les doutes qui planaient à son sujet. Quant à savoir si son entraîneur utilisera le pass reçu ici pour le Prix de Cornulier, il faut encore attendre.

Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré) s'est imposée nettement ce samedi dans le Prix Emile Riotteau (Gr.2). Elle s'est reprise à la fin mais son jockey Jean-Loïc Dersoir nous apporte une réponse sur ce point : "Elle a été obligée de voyager en épaisseur puis a fait un très bon dernier kilomètre. Elle s’est relâchée quand elle était seule en tête mais a ensuite réagi quand je l’ai commandée." Pour son entraîneur Joël Hallais, le test est réussi : "J’avais hâte de la voir courir dans une épreuve sans incident de parcours. Elle a fait une bonne course. Je voulais qu’elle me rassure car sa dernière course (à l’attelé) était mauvaise et j’ai changé sa façon de l’entraîner, pour lui faire gagner de la vitesse, et de la mettre en course. Il fallait que je sache si tout cela mis bout à bout était positif. Ou si j’étais dans le faux. Je sais qu’on est sur le bon chemin." Le professionnel ajoute encore : "Son point fort est son mental. Elle est bien dans sa tête. Elle est par contre atteinte de la maladie de Shivering (N.D.L.R. : affection neuromusculaire qui génère des spasmes) qui n’est pas un petit problème à gérer au quotidien."
Et la suite ? Joël Hallais se donne du temps : "Je n’ai pas pris de décision pour le Cornulier. Je demande à voir les autres courir et comment elle va récupérer. Mais je ne dis pas non." Deuxième, He And Me (Bird Parker) confirme son haut potentiel sous la selle. Son entourage évoque désormais ouvertement le Prix de Normandie (Gr.1) comme objectif.

D'où vient-elle ?

Quatrième Prix Emile Riotteau comme entraîneur pour Joël Hallais, et le deuxième comme éleveur après celui gagné avec One du Rib, en 2006. Hirondelle du Rib est le premier produit d'Anémone du Rib 1'14'' (six victoires et 119.110 euros), avant Iglésias du Rib (Very Nice Marceaux), castré et encore à qualifier, Jacinthe du Rib (Bold Eagle) et Kansas du Rib (Face Time Bourbon). Anémone du Rib (Otello Pierji) est le meilleur produit d'Oraison du Rib 1'13'' (sept victoires et 276.730 euros), une fille de Coktail Jet 1'10'' et de la classique Fleur du Rib 1'15'' (1993-Sancho Pança), d'où une dizaine de vainqueurs, dont les propres frère et soeur, par Viking's Way, Nil du Rib 1'13'' m. et Passiflore du Rib 1'12'', génitrice du classique Dahlia du Rib 1'11'', placé du Critérium des Jeunes, du Prix Albert Viel, du Prix de Vincennes et du Prix des Centaures.

4e | PRIX EMILE RIOTTEAU
M - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
HIRONDELLE DU RIB 1'13"7
Rolling d'Heripre x Anemone du Rib (Otello Pierji)
Jockey : J. L. Cl. Dersoir - Entraîneur : J. Hallais
Propriétaire : Ec. Rib - Eleveur : Ec. Rib
2e He And Me 1'13"7 Bird Parker x Beauty Lady
3e Heros de Fleur 1'14" Ludo de Castelle x Rue Chance Folle
4e : Historiola - 5e : Harley Charentaise - 6e : Bolero Gar - 7e : Hope On Victory
A voir aussi :
...
Gamay de l'Iton
se sort des bouchons

Le troisième et dernier Groupe 3 de la réunion s'adressait aux 6 ans n'ayant pas gagné 345 000 €. Ce Prix Michel-Marcel Guogeon est revenu à Gamay de l'Iton qui fait la différence en quelques mètres seulement après avoir longtemps dû ...

Lire la suite
...
Iron Meslois
ouvre enfin son palmarès

La trente-deuxième fut la bonne. Iron Meslois a signé la première victoire de sa carrière dans le Prix Bellino II (Gr. 3) en prenant la mesure d'Intouchable, qui n'a pas démérité.

Lire la suite
...
Hatchet Man renoue
avec le succès dans les groupes

Le beau et bon Hatchet Man s'est imposé en costaud dans le Prix de Mirande (Gr. 3). Il commence de la meilleures des manières l'année 2022 et n'a pas encore tout montré.

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard tourne
la page du monté

C’est une page qui se tourne dans la carrière de Matthieu Abrivard (36 ans) à l’issue de ce Prix de Cornulier où il se classe quatrième en selle sur Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). Alors qu’il a ...

Lire la suite